Étape à Tours

with 2 commentaires

Une grosse étape m’a permis d’arriver jusqu’à Tours, assez compliqué de faire 120 kilomètres chargé, par ce temps, d’autant plus qu’il ne me restait plus beaucoup de nourriture. Je suis entré en Indre et Loire il ne me restait qu’une mangue, mais heureusement les employés d’une moyenne surface ont accepté que je pioche, après la fermeture, dans les aliments qui périmaient le jour même, pourtant vendus avec une remise.

en passant par Amboise, la nuit, alors que j'aurai déjà du être à Tours
en passant par Amboise, la nuit, alors que j’aurai déjà du être à Tours

récupe lundi 9 / 01 religieuse

15965757_1780504238941947_1518335976171375671_n
abandonné sur le marché

Une grande « pause » était prévue à Tours pour faire des interventions, avoir du temps pour organiser la suite du voyage, essayer de trouver de nouveaux partenaires, répondre aux interviews… De plus, samedi, nous organisons une Disco Soupe, c’est à dire que nous allons faire de la récupe d’invendus dans plusieurs magasins de Tours, puis nous sensibilisons les passants au gaspillage alimentaire en les faisant cuisiner tous ces légumes en musique. Au final, pas si reposant l’étape à Tours…

Contenue du sac
Les boulangeries qui acceptent de me donner les restes sont souvent celles où il y a le moins de perte. Lorsqu’elles refusent ou qu’elles prétendent ne rien avoir la plupart du temps je sais bien que c’est faut. Ici le contenu d’un seul sac, celui des viennoiseries, récupéré avant l’arrivée du camion poubelle, j’ai du laissé le sac rempli avec les pains, qui lui est partie à la décharge, comme tous les autres matins.
15873270_1780504248941946_9017943959589056109_n
Voici une boulangerie où il y a très peu de perte, quelques pains et des sachets avec les croissants de la veille, il ne sont toujours pas vendus à la fermeture, comme quoi le consommateur préfère payer plus cher pour avoir son pain du jour.

Si je n’ai pas vraiment eu le temps de trouver des sponsors j’ai quand même eu une bonne surprise, la police aux frontières m’a contacté car ils ont retrouvé ma liseuse, j’aurai préféré qu’il retrouve le mac, avec tout mon travail, mais la liseuse avec tous les livres reste une consolation agréable quand on a tout perdu.
J’ai profité de
mon passage à Tours pour aller revoir mes poules, elles ont aussi un rôle à jouer avec la nourriture, si elles ne réduisent pas le gaspillage alimentaire elles permettent au moins de réduire les poubelles ou le composteur, car elles mangent de tout, et en prime, sont d’excellente compagnie et pondent des oeufs ! Elles vont me manquer, et je pense pouvoir dire, que je vais aussi leur manquer un peu.

15978021_1781725518819819_2536922654927126859_nIMG_0454

16114408_1781725532153151_1366199304115953244_n
Collège Henri Bergson à Saint Cyr sur Loire
15977315_1780504132275291_7832947801971244274_n
Collège Sainte Jeanne D’arc à Tours
15966199_1780504192275285_5291627311065561144_n
Abandonné sur le marché

Dimanche (demain) je repartirai, prochaine étape Angers.

Pour ceux qui veulent suivre plus rapidement, il y a la page facebook où je peux mettre les photos plus facilement, sans ordinateur. voici le lien: https://www.facebook.com/pg/lafaimdumonde2014/photos/?ref=page_internal

 

2 réponses

  1. Debron
    |

    Bonsoir Baptiste

    Merci pour ces infos
    Bon courage pour la suite
    Bruno

  2. Cécile
    |

    Ah zut ! J’ai raté le départ avec mes élèves ! Mais on va se rattraper -enfin, vous rattraper, Baptiste !- Comme la dernière fois, je pense qu’ils vont se réjouir de suivre vos aventures sur votre blog, d’autant que nous portons le même projet de lutte contre le gaspillage alimentaire, mais sur terre ferme. A très bientôt !
    Cécile
    école St André – Massiac

Répondre